Quand l'enchainement des scandales sur François Fillon nous rappelle les soirs de Multiplex...