"Quand les mentalités auront changé, les femmes ne seront plus des meubles"